- Advertisement -

Forum mondial de l’eau, Abdoulaye Sène décline les attentes du Sénégal

Le Sénégal ambitionne de réussir une organisation efficace du Forum mondial de l’eau tout en tablant sur des retombées économiques et une consolidation de son leadership, a réaffirmé vendredi le secrétaire exécutif de cet évènement prévu en 2022 à Dakar.

EAU – « Nous avons l’ambition d’organiser un forum efficace sur le plan social, politique, mais aussi arriver à des retombées économiques. Cette rencontre prévue du 21 au 26 mars sera un forum efficace, mais aussi l’occasion de porter plus haut le leadership du Sénégal », a notamment indiqué Abdoulaye Sène.

Il intervenait à l’ouverture des travaux d’un atelier de suivi et de réactualisation du plan d’actions en direction du 9eme Forum mondial de l’eau, prévu sur le thème : « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement ».

La rencontre d’une journée a été organisée en partenariat avec l’Assemblée nationale et l’Initiative Prospective agricole et rurale (IPAR).

Abdoulaye Sène a assuré que cette rencontre visait privilégier les échanges multi-acteurs en vue de « catalyser l’action d’une politique économique post-Covid-19 résiliente ».

« La réussite de ce 9ème forum nécessite un important travail, avec une mobilisation intense et la participative active des partenaires (techniques et financiers. Le succès de ce forum va dépendre de notre synergie d’action dans un esprit de partenariat. Ce sera le forum de la réponse concrète aux questions liées à l’accès à une eau de qualité pour tous », a-t-il insisté.

Le secrétaire exécutif du Forum a salué l’appui de l’Assemblée dans le processus de tenue, dans les meilleures conditions, de la rencontre internationale, depuis la déclaration de candidature du Sénégal à l’organisation, jusqu’à l’étape actuellement, consacrée à la consolidation des acquis.

Pour sa part, le député Pape Sagna Mbaye, a réitéré l’option du pouvoir législatif d’accompagner tout le processus d’organisation du 9ème forum mondial de l’eau.

Il a estimé que l’implication de ses collègues députés et de l’ensemble des acteurs notamment les populations à la base « est fortement attendue ».

« L’Assemblée nationale jouera un rôle qui ne sera pas des moindre dans l’organisation de cette rencontre internationale », a assuré M. Mbaye, venu représenter à cet atelier, le président de l’institution, Moustapha Niasse.

De son côté, le directeur exécutif de l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), Cheikh Oumar Bâ a assuré que son organisation allait continuer à accompagner les députés, en perspective de la tenue de ce 9ème forum mondial de l’eau, notamment dans leur rôle en termes de gouvernance foncière et l’évaluation des politiques publiques.

Selon lui, l’IPAR va aussi accompagner le secrétariat exécutif du 9ème forum mondial de l’eau, en travaillant à une implication de tous les acteurs sur l’ensemble du territoire sénégalais, estimant que pour une réussite effective de l’évènement mondial, « aucune personne ne doit être laissée en rade ».

Maderpost / Aps

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,914FansJ'aime
2,754SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles