- Advertisement -

VIH, un médicament d’un groupe chinois bientôt sur le marché

La Chine envisage d’exporter dans plus de 60 pays son médicament pour le traitement du VIH, lequel a déjà été approuvé par l’autorité sanitaire de l’Equateur, a-t-on appris de source médiatique.

VIH – L’accès au marché de l’Equateur est la première entrée sur un marché étranger de ce nouveau médicament, rapporte l’agence de presse Chine nouvelle reçue mercredi à l’APS.

Aikening, ou albuvirtide pour injection (ABT), a été approuvé par le Bureau national de contrôle des produits alimentaires et pharmaceutiques chinois en 2018, selon Chine nouvelle.

Il peut être utilisé avec d’autres médicaments antirétroviraux pour soigner les patients du VIH, précise l’agence, citant la société ayant produit ce médicament, le groupe pharmaceutique Frontier Biotech, basé à Nanjing, dans l’est de la Chine.

« Les données des essais cliniques montrent qu’Aikening est efficace contre les principales souches du VIH, dont des virus résistants, et que son efficacité est durable », ajoute Chine nouvelle.

Selon ce média, l’entreprise chinoise compte exporter son médicament ‘’dans plus de 60 pays d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Sud’’.

Maderpost / Aps

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,765FansJ'aime
2,738SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles