- Advertisement -

« Notre Constitution n’est pas un cahier de brouillon » (Dr Babacar Diop)

Le Président de la République, Macky Sall, a décidé de réhabiliter, hier, en large du Conseil des ministres, le poste de Premier ministre. Une décision qui n’a pas manqué de créer la polémique au Sénégal.

BABACAR DIOP – À l’image du leader du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp) Guy Marius Sagna, le président des Forces démocratiques sénégalais (Fds) de rappeler au chef de l’État que la constitution du Sénégal n’est pas un cahier de brouillon.

« Le 4 mai 2019, j’ai été arrêté avec Guy Marius Sagna, Abdourahmane Sow et Ousmane Ndiaye devant l’Assemblée nationale pour avoir manifesté contre la suppression du poste de Premier ministre », a rappelé le candidat à la mairie de Thiès.

« Trente mois après, Macky Sall décide de restaurer le poste pour encore des calculs politiciens. Il est temps que Macky Sall comprenne que notre Constitution n’est pas un cahier de brouillon. Respect au peuple », a fait savoir Dr Babacar Diop dans une récente publication parue sur Facebook.

Maderpost / Sene.news

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,986FansJ'aime
3,047SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles