C. O. Hann : « Si Macky est candidat en 2024 ce sera pour un 2ème mandat »

Macky Sall n’en est qu’à son premier mandat, du point de vue de la constitution. C’est, en tout cas, ce qu’estime le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann.

POLITIQUE -a déclaration risque de faire beaucoup jaser. En effet, Cheikh Oumar Hann, le ministre de l’Enseignement supérieur a laissé entendre que le mandat actuel n’est que le premier du chef de l’Etat Macky Sall. Ce qui fait qu’en 2024, si le chef de l’Etat se présente, ce serait pour un second mandat.

«Du point de vue de la constitution,  je dis  que c’est un deuxième mandat, ce n’est pas un troisième mandat. Si Macky est candidat en 2024 ce sera un deuxième mandat. Du point de vue de la constitution actuelle c’est un deuxième mandat», a-t-il déclaré lors du Grand jury de la Rfm.

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur, le mandat de Macky Sall obtenu en 2012 n’est pas concerné par les termes de la constitution de 2016. Et il se fonde sur l’exemple de Wade pour étayer sa thèse qui risque de faire couler beaucoup d’encre.

«Wade a été candidat  et il est arrivé au pouvoir en 2000 avec une constitution qui disait qu’il n’y avait plus de limitation du mandat présidentiel. L’interprétation de la constitution de 2001 disait  plus tard que le mandat obtenu en 2000 n’était pas concerné par la constitution de 2001.

Ce qui fait que Wade a été candidat en 2012. Macky est arrivé en 2012. Par le fait du Pds, on avait enlevé la limitation du nombre de mandat. Donc le nombre de mandat n’était plus limité. Ensuite on est allé vers une constitution de 2016. La constitution de 2016 limite à deux mandats. Le mandat obtenu en 2012 ne peut pas être concerné.»

Pour lui, la question du troisième mandat est plus agitée par l’opposition que par le pouvoir: «Ca se dit partout. Le troisième mandat c’est sur la table, mais ce n’est pas porté par l’Apr ni par le camp de Macky Sall.

Si aujourd’hui l’opposition dans sa campagne politique de reconstruction articule  sa démarche autour d’un 3ème mandat de Macky Sall c’est eux qui ont peur. Et ils veulent faire  peur au peuple sénégalais. A force d’agiter cela,  c’est le peuple qui  va se lever et dire à Macky Sall venez, venez être président», a-t-il déclaré.

Maderpost/ IGFM

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

L’OM dédie une semaine à ses supporteurs en Afrique

L’Olympique de Marseille annonce lundi dans un communiqué avoir décidé de dédier ‘’une semaine entière’’ à ses supporteurs du continent africain, à travers ‘’des...

Retrouvée saine et sauve, Diary Sow est entre les mains de son parrain Sérigne Mbaye Thiam

C’est à présent officiel. Diary Sow est entre les mains de Serigne Mbaye Thiam son parrain, informe le ministère des affaires étrangères. DIARY SOW -...

CHAN 2020 (Groupe B), quatre équipes pour deux places

Après le Mali et le Cameroun la veille, on connaîtra ce lundi deux nouveaux qualifiés pour les quarts de finale du CHAN 2020 puisque...

Covid-19, Covax et Pfizer signent un accord pour la fourniture de 40 millions de doses de vaccin

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la signature d’un accord entre l’initiative Covax et la firme pharmaceutique Pfizer...

Can U20, le tirage complet!

La Confédération africaine de football (CAF) procédait ce lundi au tirage au sort de la CAN des moins de 20 ans qui se déroulera...

Newsletter

Subscribe to stay updated.