- Advertisement -

La voie du masque !

Il ne me sera pas aisé ce matin de dire les choses comme je le voudrais. «Fait avec et mieux encore que d’habitude» m’aurait certainement dit le Pape du foot.

Par Charles FAYE

Je vais essayer. M’inspirant du kendo, la voie du sabre, pour appeler de toutes mes forces mes compatriotes à intégrer une réelle philosophie de vie, dont la voie du masque généralisé, dans ce contexte, est l’expression achevée, communautaire, pour un nouveau contrat social déclinant les termes d’un choix de vie commun.

Il nous faut tous porter le masque. Sans exception.

Non pas pour nous protéger des autres, mais pour les protéger de nous-mêmes, parce que nous-nous considérerions comme des porteurs saints.

George Gao, directeur général du centre chinois du contrôle et de prévention des maladies a raison. Du moment que nous nous contaminons les uns les autres par nos postillons, nous partageons et accroissons les risques et disséminons, mutuellement, les germes de la mort dans nos familles, dans nos rangs, dans nos bureaux.

La létalité du covid-19 n’est rien d’autre que la fatalité de la germination d’une société égoïste, indisciplinée, inculte, matérielle, physique, temporelle.

Le remède est bien plus simple, il commence par le réflexe de protection, non pas pour soi-même, mais pour l’autre que l’on se doit de mettre à l’abri de nos vibrations, nos interférences négatives et notre chaleur, sur laquelle d’ailleurs planchent des scientifiques depuis des décennies en vue de capter de l’énergie pour de fabriquer de l’électricité.

Du moment que nous avons fait le choix de vivre, soit de ne pas donner au monde, ces images insoutenables d’Africains mourant par milliers, que dis-je, par millions, comme l’attendent L’ONU, la France et d’autres pays d’Occident, prenons-nous en charge.

Reposons-nous sur nos identités, nos forces et faiblesses et appelons tous nos tailleurs, nos femmes, à fabriquer des masques en tissu pour tout le monde.

Appelons, le Président de la République à rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics.

Appelons chaque Sénégalais à développer en lui ,le réflexe de protection, en déroulant par lui-même et pour son compatriote ou l’étranger, la bonne attitude qui consiste à adopter, en tout lieu et à toute heure, le confinement individuel mobile.

Que Chacun ait son masque. C’est le meilleur rempart pour protéger l’autre. Ce n’est qu’ainsi, comme le fait l’Europe centrale, Hong-Kong, les Japonais qui ont une culture du port du masque parce que disciplinés et cohérents, que nous parviendrons à vaincre le péril covid-19, tout en vaquant à nos activités quotidiennes et essentielles de la vie.

Le Sénégal, à l’instar de nombreux pays africains, ne peut se permettre de s’offrir le luxe d’un confinement à l’occidental. Nous n’avons pas les mêmes réalités et nous sommes différents, comme le sont les Sud-Américains, les Asiatiques, les Européens.

Chacun sa philosophie, la nôtre devrait renaître grâce au Covid-19. Et c’est parce que nous autres Africains connaissons le masque, qu’il  devrait nous être aisé de le porter. Au nom de Pape Diouf, pour toujours !

Repose en paix grand, condoléances à ta famille, à vous Mamadou Koumé, Mamadou Diouf, Yatma Diop, tout le pays et le monde du foot.

Joummah Moubarrack et bon week-en à tous

Charles FAYE

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,986FansJ'aime
2,832SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles