A la UneActualitésPolitique

Le Sénégal a reculé de 60 ans,Dakar s’est banlieusardisée

Politique

PRESIDENTIELLE – « Le Plan Sénégal Emergent (Pse) n’est pas nouveau. Tout ce qu’on dit dans le PSE est dans notre programme (Ndlr: Synergie pour le progrès et la démocratie). On ne peut sortir un plan pour développer le Sénégal en un mois, 2035 n’a pas été choisi au hasard », a déclaré ce Dimanche, à l’émission Grand Jury de RFM, M. Ngouda Fall Kane, ancien président de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) , candidat déclaré à la présidentielle de 2019, écrit igfm.

Sur la question de la pénurie de l’eau à Dakar, M. Kane estime que le « Sénégal a en fait reculé de 60 ans. Dakar s’est banlieusardisée ». « Je suis comme tous les Sénégalais, il faut qu’on nous donne les raisons de cette longue pénurie d’eau. Dites-nous d’où vient la pénurie d’eau. Les femmes sont fatiguées, malades », peste-t-il.

Pour lui, « une bonne décision devait amener l’Etat à être proactif ». « Mais remettre tout sur le dos de l’ancien régime, c’est trop facile », tempête l’ancien patron de la Centif.

Selon lui, « Macky Sall est un grand et talentueux politicien. Il va déployer tous les moyens nécessaires pour garder le pouvoir » quitte « à transgresser les règles pour se maintenir coûte que coûte au pouvoir ».

Sa conviction est que pour le battre, « il faut une forte alliance, car il n’y a pas de messie dans le champ politique. Le messie, c’est le peuple. Ceux qui se considèrent comme des messies vont directement au suicide. Le problème d’un homme face à un peuple, c’est fini. »

Source : igfm (Harouna FALL)

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Voir aussi

Close
Close