ActualitésEconomie

Images choquantes sur les rails du TER

Economie

TER – Des images choquantes sur les rails du train express régional (TER) réceptionné hier par le Président Macky Sall défilent sur les réseaux sociaux, montrant combien la charrue a été mise avant les boeufs par les autorités et en particulier l’APIX qui ne semble pas avoir respecté deux points essentiels de tout projet de cette envergure : la mobilité piétonne et automobiliste et la sécurité globale.

Savons-nous ce que nous voulons et sommes-nous respectueux de notre environnement et des investissements consentis à coûts de centaines de milliards de francs CFA que paieront nos enfants ? A voir les comportements inciviles et constater les manquements ayant causés aux piétons et automobilistes dans le périmètre du TER une multitude de désagréments pendant toute la journée du lundi, on se demande s’il y a une maîtrise réelle du projet.

Nombreux sont les Sénégalais qui ont piaffé d’impatience et exprimé leur colère face à l’immobilisme provoqué par le TER et la sécurité du site. Deux aspects non maîtrisés par les organisateurs qui en plus d’avoir indisposé les usagers des routes et banlieusard, a entraîné un sentiment de rejet.

Plus grave, c’est l’exposition des travaux et donc investissements qui pose problème.

A Thiaroye, zone à haute densité criminelle et centre névralgique des ferrailleurs, on peut prendre peur pour  l’avenir du TER. Le rideau d’un peu plus de 2 mètres de hauteur de barbelés et zinc fixés sur des pics pourrait connaître une fin imminente. Des prédateurs au patriotisme volatile se sont déjà attaqués aux boulons et autres composantes du rail. De plus, les travaux non encore terminés sont livrés à la vindicte des populations impactées et apparemment indifférentes au projet.

Par ailleurs, motocyclistes, cars rapides, automobilistes rivalisent d’indiscipline et d’incivisme.

Maderpost

 

https://www.facebook.com/abdoul.a.sall.31/videos/359041414915785/?t=31

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close