Woodside empêche ONGC de rejoindre le bloc de Sangomar

La société pétrolière et gazière australienne Woodside, l’exploitant de la zone offshore au Sénégal contenant le développement du champ pétrolifère de Sangomar, a empêché l’ONGC de rejoindre le projet.

PETROLE – Pour rappel, FAR, le partenaire de Woodside dans le projet, a conclu en novembre un accord pour vendre la totalité de sa participation à l’ONGC Videsh de l’Inde, mais Woodside avait le droit d’égaler l’offre, ce qu’il a maintenant fait.

C’est la deuxième fois cette année que Woodside empêche la vente d’une participation dans ses actifs sénégalais à une société «extérieure».

La société pétrolière et gazière Cairn était partenaire des blocs sénégalais depuis des années, mais elle a ensuite accepté en juillet de vendre toute sa participation à la Russie, Lukoil, pour un maximum de 400 millions de dollars.

L’accord Cairn-Lukoil a ensuite été arrêté par Woodside, qui a exercé ses droits de préemption de partenaire et a acheté la participation de Cairn.

Cairn a vendu une participation de 36,44% dans la zone d’exploitation de Sangomar et une participation de 40% dans la zone restante du contrat PSC.

De retour à l’accord Far, Woodside a déclaré jeudi qu’il avait notifié à ONGC l’exercice de son droit de préemption de la vente par toute la participation des FAR dans la joint-venture Rufisque, Sangomar et Sangomar Deep (RSSD).

FAR détient une participation de 13,67% dans la zone d’exploitation de Sangomar et une participation de 15% dans la zone d’évaluation RSSD restante.

Les conditions de l’acquisition de Woodside refléteront celles de la transaction FAR / ONGC, y compris le paiement aux FAR de 45 millions de dollars américains, le remboursement de la quote-part de FAR dans le fonds de roulement, y compris les appels de trésorerie, du 1er janvier 2020 à la réalisation, et le droit à certains paiements conditionnels. plafonné à 55 millions de dollars.

L’acquisition reste soumise à l’approbation du gouvernement du Sénégal, à l’approbation des actionnaires des FAR et à d’autres conditions suspensives habituelles.

Peter Coleman, PDG de Woodside, a déclaré que l’acquisition de la participation de FAR rend la proposition de valeur pour Sangomar encore plus convaincante. La décision finale d’investissement 9 (FID) de 4,2 milliards de dollars sur le champ de Sangomar a été prise au début de 2020 et le développement du champ a démarré.

Les réserves d’hydrocarbures récupérables du champ Sangomar totalisent environ 500 millions de bep. La mise en service du champ est prévue en 2023 via un FPSO fourni par Modec.

Coleman a déclaré: «Sangomar est un actif attrayant et sans risque en phase d’exécution, offrant une production à court terme. L’acquisition augmente la valeur pour les actionnaires de Woodside et se traduit par une coentreprise rationalisée qui contribuera à notre vente ciblée en 2021.

«Nous prévoyons de commencer le forage de développement l’année prochaine alors que nous progressons dans le projet pour cibler le premier pétrole en 2023», a-t-il déclaré.

La participation de Woodside dans la coentreprise RSSD passera à 82% pour la zone d’exploitation de Sangomar et à 90% pour la zone d’évaluation restante de la RSSD après la finalisation de l’acquisition de Far et de l’acquisition de Cairn annoncées en août.

Maderpost / Ornoir

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Ronaldo refuse un pont d’or des Saoudiens – La monarchie peine à redorer son blason

Cristiano Ronaldo aurait refusé un contrat colossal de l’Arabie saoudite qui voulait en faire une effigie pour son secteur touristique. Un rejet qui ne...

Marine Le Pen en tête des sondages – L’éternelle illusion d’une victoire face à Macron ?

Un nouveau sondage donne la présidente du RN en tête au premier tour de la prochaine élection présidentielle avec 27% des suffrages. Un score...

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général

Un nouvel accrochage entre des troupes chinoises et indiennes a eu lieu à leur frontière commune dans la région du Sikkim. Spécialiste de l’Asie...

Algérie – 22 milliards de dollars de recettes pétrolières en 2020

Les recettes pétrolières de l’Algérie ont atteint 22 milliards de dollars en 2020, dont 2 milliards de dollars générés par les produits pétroliers, a...

Le pétrole a commencé la semaine du bon pied

Les prix du pétrole étaient en hausse lundi, soutenus tant par les perspectives d'une demande amenée à repartir aux Etats-Unis que par la promesse...

Newsletter

Subscribe to stay updated.