Visite du Secrétaire d’Etat américain au Sénégal – La signature de 5 accords au menu

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, effectue une visite en Afrique du 15 au 19 février 2020. Ce sera sa première visite en Afrique subsaharienne depuis sa nomination, il y a deux ans.  Selon un officiel de l’ambassade des Etats Unis, le voyage débute au Sénégal ce samedi et se poursuivra en Angola et en Ethiopie

VISITE – Un officiel de l’ambassade américain au Sénégal s’est réjoui de ce voyage du patron de la diplomatie américaine qui intervient au moment où les Usa et notre pays fêtent leur 60e anniversaire de « relations fondées sur un respect mutuel et sur la ferme conviction que les intérêts profonds des deux nations sont intimement liés ».

Selon l’officiel, au cours de sa visite en Afrique, le Secrétaire d’Etat américain abordera des questions liées à la jeunesse, à la croissance, au commerce, à l’investissement privé, à la sécurité et à la stabilité régionale.

La jeunesse sera surtout au cœur des préoccupations de l’officiel car, selon notre interlocuteur, « la jeunesse constitue le vecteur de la croissance» et que «65% de la population africaine sont constitués de jeunes de moins de 35 ans ».

18 entreprises américaines aux portes du Sénégal

L’officiel s’est réjoui du fait que sur les 10 économies émergentes, les 6 sont africaines. Aussi, les 3 pays que le Secrétaire d’Etat américain va visiter (Le Sénégal, l’Angola et l’Ethiopie) « bénéficient d’un leadership dynamique », dit-il. « Les dirigeants de ces pays sont en train de faire des changements significatifs », note l’officiel.

Il dit se féliciter de ce que le Sénégal et les Usa font ensemble, surtout en matière de sécurité. Le Sénégal, dira-t-il, est un exportateur de la sécurité dans la sous-région.

A cours de son séjour au Sénégal, annonce l’officiel américain, le Secrétaire d’Etat signera 5 accords avec le gouvernement Sénégalais. Il assistera également à un forum de businessmen pour voir les possibilités pour des entreprises américaines d’investir au Sénégal. En effet, note l’officiel, 18 nouvelles entreprises américaines frappent aux portes du Sénégal.

Le Secrétaire d’Etat américain assistera aussi à une rencontre à l’église dans le cadre de la promotion de la tolérance religieuse, plus connue au Sénégal sous le vocable de « dialogue islamo-chrétien ». Une rencontre au Cesag pour parler à la jeunesse africaine fait également partie du programme.

Une réunion bilatérale avec son homologue Amadou Bâ, ministre des Affaires étrangères du Sénégal et une rencontre au palais avec le chef de l’Etat, Macky Sall, suivie d’un déjeuner sont également au menu.

Un point de presse mettra fin à la partie officielle de la visite du Secrétaire d’Etat Pompéo qui reprendra l’avion le dimanche soir pour continuer son périple africain.

Maderpost / iGFM

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Vidéo – L’armée de Haftar annonce avoir détruit un navire turc transportant des armes

L'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar a annoncé avoir détruit un navire turc transportant des armes et des munitions dans le port...

Pétrole et Gaz – La délégation de la Chambre africaine de l’énergie plaide pour le contenu local

Les premiers projets pétroliers et gaziers du Sénégal étant en cours de développement et leur première production étant attendue dans les deux ans, la...

Ingérence dans la Présidentielle en Guinée Bissau – Ousmane Sonko a joué et a perdu ! (Tribune)

"La paix n’est jamais acquise, il importe de la vouloir, de la défendre et de la consolider à tous les niveaux de responsabilité" disait...

Les braqueurs des cambistes en 2015 lourdement condamnés

Les trois hommes comparaissant pour un braquage devant les locaux de Orabank sur la rue Carnot X Jean Jaurès (Dakar), le 22 mai 2015...

Edmond Bora, nouveau chef du MFDC (Presse)

Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) aurait désigné Edmond Diatta comme son nouveau chef, trois mois après l’assassinat du chef rebelle Abdou...

Newsletter

Subscribe to stay updated.