- Advertisement -

Violences politiques – L’APR retourne à Sonko ses accusations

L’Alliance Pour la République (APR) a retourné à Ousmane Sonko et ses partisans leur accusation soutenant que Doudou Ka été lâchement attaqué jusque dans ses derniers retranchements à Ziguinchor.

POLITIQUE – L’APR « apporte tout son soutien au camarade Doudou Ka qui a été lâchement attaqué jusque dans ses derniers retranchements ». 

Mieux, le parti du Président Macky Sall affirme « sa ferme volonté de combattre toute forme de violence ou de vandalisme nouveau crédo de l’opposition qui  malheureusement, s’invite de plus en plus dans l’arène politique ».

Est-ce dire que c’est avec violence que l’APR compte répondre à l’opposition ? Sûrement pas. « Nous engageons tous les responsables, militants et sympathisants de l’Alliance pour la République de rester sereins et de ne point céder à la provocation afin que notre pays comme à son habitude, puisse garantir des élections libres et transparentes  pour le triomphe de notre démocratie », dit l’APR dans un communiqué.

Aussi, l’APR « condamne fermement » les incidents survenus tout dernièrement à Ziguinchor et « dénoncé également, les sorties intempestives de certains leaders de l’opposition particulièrement ceux de yewwi askan wi dont l’objectif n’est autre que de jeter l’opprobre sur la majorité présidentielle », dans un communiqué transmis mercredi soir à Maderpost.

« Toutes ces manœuvres s’inscrivent dans une entreprise de déstabilisation sciemment orchestrée à l’effet de justifier de futures violences postélectorales après leur prochain débâcle », dit encore l’APR.

« Que de peine perdue! », ajout-elle.

Maderpost

 

 

 

 

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,986FansJ'aime
2,994SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles