Une autopsie indépendante conclut que la mort de George Floyd était un «homicide causé par l’asphyxie»

Une autopsie indépendante ordonnée par la famille de George Floyd a conclu que le décès de cet homme de 46 ans était un homicide lié à l’asphyxie.

ETATS-UNIS – « Une pression soutenue sur le côté droit de l’artère carotide de M. Floyd a gêné la circulation sanguine vers le cerveau, et le poids sur son dos a gêné sa capacité à respirer. Les examinateurs indépendants ont constaté que le poids sur le dos, les menottes et le positionnement étaient des facteurs contributifs car ils altéraient la capacité du diaphragme de M. Floyd à fonctionner », a déclaré le procureur de la famille Floyd, Ben Crump, dans un communiqué publié lundi.

L’autopsie, dirigée par le médecin légiste Michael Baden et le Dr Allecia Wilson, a conclu que la mort de Floyd le 25 mai était donc un « homicide causé par l’asphyxie due à une compression du cou et du dos qui a conduit à un manque de circulation sanguine vers le cerveau ».

Les résultats de l’autopsie ordonnée par la famille sont contraires à l’autopsie préliminaire citée la semaine dernière par la plainte pénale du bureau du procureur du comté de Hennepin contre Derek Chauvin, qui affirmait qu’il n’y avait « aucune constatation physique étayant un diagnostic d’asphyxie traumatique ou d’étranglement ».

Chauvin, un vétéran de 19 ans du département de police de Minneapolis, a été renvoyé de la force. Il a ensuite été arrêté vendredi et inculpé de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire coupable en lien avec la mort de Floyd. « George Floyd était un jeune homme en bonne santé », a expliqué Crump lors d’une conférence de presse en direct.

L’avocat de la famille a noté que Chauvin avait exercé une pression sur le cou de Floyd pendant « au moins huit minutes », malgré des témoins et un ambulancier qui se sont inquiétés de la sécurité de cet homme de 46 ans.

Crump a fait valoir que les actes de Chauvin constituent une préméditation et devraient donc faire l’objet d’une accusation de meurtre au premier degré. Les commentaires de Crump lors de la conférence de presse ont repoussé l’autopsie préliminaire, qui a fait valoir qu’une combinaison de « la contention de la police » et des « conditions de santé sous-jacentes de Floyd, y compris les maladies coronariennes et les cardiopathies hypertensives », avait probablement contribué à sa mort.

Baden a été appelé en 2014 à effectuer une autopsie sur Eric Garner, l’homme de New York qui a été tué le 17 juillet 2014, après avoir été placé dans un étranglement illégal par l’agent de police de New York Daniel Pantaleo.

Les derniers mots de Garner – « Je ne peux pas respirer » – ont également été prononcés par Floyd dans ses derniers moments. Bien que l’asthme et les maladies cardiaques aient été répertoriés comme des facteurs contribuant au décès de Garner, le médecin légiste a déclaré que ce décès était un homicide.

Il convient de noter que Floyd et Garner n’étaient pas armés lorsqu’ils ont été arrêtés par la police.

Maderpost / Sputnik

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

CAN de beach soccer : Des dirigeants veulent une candidature sénégalaise

Des dirigeants du beach soccer ont fait part de leur espoir de voir la Fédération sénégalaise de football (FSF) présenter sa candidature à l’organisation...

Covid-19 : Le Mexique 5e pays le plus endeuillé avec 30.000 décés

 Le Mexique est devenu samedi le 5e pays dans le monde le plus endeuillé par le coronavirus, devant la France, avec plus de 30...

Premier League : Liverpool regoûte au succès grâce à Sadio Mané

   Après la déroute à City (0-4) jeudi dernier, les nouveaux champions d’Angleterre se sont imposés face à Aston Villa (2-0), ce dimanche. Giflé à...

Thierno Alassane Sall révèle un « scandale » sur le contrat signé entre l’Etat du Sénégal et Total

  L’ancien ministre de l’Energie a fait une révélation de taille sur les conditions de signature des contrats de recherche et de partage de...

Injures publiques: Abdoulaye Makhtar Diop demande des sanctions pénales contre Cissé Lo

  Le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, par ailleurs 5e vice président de l’Assemblée nationale, est choqué par le comportement « inadmissible et...

Newsletter

Subscribe to stay updated.