Saisie de 1291 milliards en faux billets – Pape Diop « surpris, meurtri et profondément choqué » d’avoir été cité

Cité sur les réseaux sociaux et sites d’information en ligne dans une rocambolesque affaire de faux billets de plus de mille milliards de francs CFA, l’ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat sous le Président Wade, s’est dit « surpris, meurtri et profondément choqué ».

FAUX – L’affaire de près de 1500 millards en faux billets relatés par la presse mardi a eu comme l’effet d’une secousse dans le pays, tant le montant, un près de la moitié du budget national, semble surréaliste d’autant qu’un des faussaire a cité le nom de Pape Diop et l’ancien ministre Farba Senghor, également sous le régime du Président Wade.

La gravité de cette affaire n’a certes pas encore remué le pays, mais les prochains jours pourraient être plein de surprises. Lavant son nom à grande eau, Pape Diop n’a pas tardé à réagir pour démentir et se tenir à la disposition des enquêteurs.

« La presse a fait état ce jour d’une affaire de contrefaçon de signes monétaires et de blanchiment de capitaux dans laquelle, j’aurais été cité par l’un des mis en cause lors de l’enquête préliminaire. Je suis à la fois surpris, meurtri et profondément choqué par le fait que mon nom ait pu être mêlé à cette affaire que j’ai eu à découvrir en même temps que tout le monde dans la presse de ce matin », écrit-il dans un communiqué exploité par Seneweb.

L’ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat de marteler : « Je suis d’autant plus choqué que je trouve très léger le prétexte invoqué pour me citer dans l’affaire. Il semblerait en effet que c’est l’un des mis en cause qui aurait dit simplement un jour à l’un de ses acolytes que les billets à laver m’appartiendraient ainsi qu’à Farba Senghor. Je tiens à préciser que ma réputation et mon honorabilité ne peuvent être ternies par une déclaration aussi fantaisiste faite en désespoir de cause par un prévenu durant son audition par les enquêteurs ».

Concernant l’enquête en question, le Président de la Convergence Libérale et Démocratique Bokk Gis Gis déclare : « Je me tiens personnellement à la disposition de la section de recherches de la Gendarmerie qui pourra, le cas échéant, m’entendre pour voir si j’ai pu avoir un lien quelconque avec cette bande de malfaiteurs. Je me réserve enfin le droit d’engager une action en justice pour laver totalement mon honneur dans cette affaire ».

Ce n’est pas la première fois qu’il a été fait état d’un tel montant en faux billets, mais il faut dire que les faussaires ont fait très fort ces dernières années. Un célèbre chanteur a été arrêté pour les mêmes faits avant de bénéficier de la liberté pour vice de forme et de voir la procédure être annulée.

Un député de la majorité est actuellement en prison pour les mêmes faits.

Maderpost

 

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Gouvernance – Les Etats-Unis rejettent l’innocence établie du président de la BAD

Steve Mnuchin (photo), le secrétaire d’Etat américain au Trésor (l’équivalent du ministre des Finances), a rejeté les conclusions de l’enquête d’un comité qui a...

MFDC – Kompasse Diatta n’est plus le chef d’état-major du cantonnement de Sikoune

La section de Balantacounda du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance a connu un remaniement au niveau de son état-major. MFDC - Selon...

Coronavirus – Les cas graves en progression

Les cas graves de Covid-19 sont en progression a constaté mardi Maderpost à la suite de la communication du ministre de la Santé et...

Coronavirus et « faux décret » à la Une

Les quotidiens reçus mardi à l’APS mettent en exergue la situation de la pandémie de Covid-19 au Sénégal, la célébration de la fête de...

Une femme de 58 décède des suites de la Covid-19 lundi

Une femme âgée de 58 ans est décédée ce lundi à l'hôpital Principal des suites d'une infection à la Covid-19, rapporte le ministère de...

Newsletter

Subscribe to stay updated.