Quand les lois américaines impactent sur les tractations pétrolières sénégalaises

Les lois américaines résonnent jusqu’à Dakar dans le cadre tout au plus de l’arrivée du pétrolier russe Lukoil annoncée par le ministère de l’Energie, en indiquant selon Confidentiel la lettre du Continent qu’il est interdit à toute entreprise ayant des capitaux américains de commercer ou d’échanger avec Lukoil qui figure sur une liste d’entreprises russes bannies aux États-Unis.

PETROLE – Si les choses sont ainsi engagées, les Russes pourraient ne pas produire le premier baril de pétrole comme annoncé, puisque la la levée de boucliers voudraient aussi le pipeline qu’ils ne l’auraient vu.

Selon Confidentiel la Lettre Quotidienne, le véto a été opposé par les Australiens de Woodside et autres géants américains de l’or noir pour barrer la route à tout rachat de parts de l’exploitation des gisements de Cain Energy, par les Russes.

Les Russes seraient même «déjà en train de discuter avec Far Limited déjà propriétaire de 15 % des actions du bloc pétrolier en question et pourraient ainsi détenir au total 55 % du projet ». Ce qui le permettra d’être maître à bord et de mettre ainsi la main sur le marché pétrolier sénégalais. Ce qui qui n’arrangerai pas les affaires des autres géants du secteur.

D’après toujours Confidentiel Lettre du Continent, Woodside, second actionnaire du projet avec 35% a décidé de s’opposer à la venue de Lukoil en proposant lui-même de racheter les parts de Cairn et a déjà demandé au gouvernement du Sénégal de s’opposer à ce rachat. La source ne révèle pas ce que dit le contrat dans ce cas précis. Mais s’il est indiqué que la cession de toute part d’un actionnaire est d’abord proposée à un membre, on voit mal comment Woodside ne parviendra pas à ses fins.

Du côté américain aussi, «on surveille également le dossier de près».

Petrosen, l’instrument d’application de la politique pétrolière de l’Etat du Sénégal a été aussi briefée et «une alliance est en train de se former avec Woodside pour voir comment racheter les actions de Cairn».

Voilà le Sénégal entrer dans une nouvelle ère ayant ses codes, ses pratiques, ses méthodes. Le pétrole est une affaire d’initiés.

Maderpost

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Alioune Tine : «Le problème du 3e mandat est né au Sénégal »

Le défenseur des droits de l’homme, Alioune Tine s’est prononcé sur la confirmation de la candidature des présidents Ouattara et Condé à un 3è...

Aly Ngouille Ndiaye durcit les restrictions et annonce des sanctions pénales

L’Etat du Sénégal veut reprendre du poil de la bête après les résultats «catastrophiques» enregistrés ces derniers temps dans la gestion de la pandémie....

Hausse du tarif des forfaits – L’Artp demande à Orange de surseoir à l’augmentation des prix

Les nouvelles offres de l’opérateur Orange- SONATEL ont suscité une forte opposition des consommateurs, qui ont saisi l’ARTP à travers des plaintes portant, entre...

URGENT – Aly Ngouille Ndiaye annonce des mesures fortes dont le port obligatoire du masque

Le ministre de l'Intérieur a annoncé vendredi une batterie de mesures allant de l'interdiction des rassemblements sur les plages et lieux publics au port...

Du nouveau dans le braquage de Centenaire

Après l’arrestation de Mohamed Gassama, un ancien policier, considéré comme l’un des cerveaux du braquage de la veille de la Tabaski et l’implication présumée...

Newsletter

Subscribe to stay updated.