- Advertisement -

Médias numériques, Un rapport fait état d’innovation de la part des acteurs

Un rapport basé sur des entretiens avec 200 médias numériques natifs d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie du Sud-Est, fournit des enseignements clés sur un secteur en pleine croissance.

NUMERIQUE – Selon le document, plus de 85 % des médias africains interrogés ont contribué à des changements politiques et sociétaux significatifs ; plus de la moitié ont remporté des prix de journalisme.
Mais plus de la moitié sont victimes d’attaques et de menaces en ligne. Le rapport «Inflection point international », publié par SembraMedia, une organisation à but non lucratif qui soutient les journalistes professionnels, en partenariat avec l’organisation philanthropique mondiale Luminate, a réalisé plus de 200 entretiens au niveau mondial et a interrogé 49 organisations indépendantes de médias numériques natifs d’Afrique, spécialement du Ghana, du Kenya, du Nigeria et d’Afrique du Sud.

Les chercheurs ont constaté que plus de 85% des médias interrogés avaient contribué à des changements politiques et sociétaux significatifs, dans un rapport qui intervient un mois à peine après l’attribution du prix Nobel de la paix aux journalistes Maria Ressa et Dmitry Muratov pour leur action en faveur de la liberté d’expression et du respect de la démocratie.

Dans le même ordre d’idées, les professionnels africains des médias ont déclaré avoir obtenu, grâce à leurs articles, un engagement civique, des enquêtes criminelles et des changements dans la législation. Près de la moitié d’entre eux ont déclaré être engagés dans une forme de journalisme de solutions – contre 15 % en Asie – citant le reportage de solutions et le journalisme d’investigation comme des facteurs clés pour obtenir des changements sociaux.

«Ce rapport met en lumière une nouvelle génération de professionnels de médias assez créatifs et courageux qui élaborent des solutions aux défis sociaux et économiques de l’Afrique et renforcent les rouages de la démocratie et les questions de gouvernance», a déclaré Abdul Noormohamed, directeur Afrique de Luminate.
Le rapport révèle que 57% des rédactions numériques africaines interrogées ont remporté des prix nationaux et 28% des prix internationaux en reconnaissance de leur travail.

Toutefois, elles l’ont fait en dépit d’un harcèlement constant, plus d’un tiers d’entre elles faisant état de cyberattaques sur leurs plateformes d’information.
«S’il existe des différences entre les trois régions, ce qui nous a le plus frappés en examinant les données, ce sont les similitudes qui sont apparues entre ces organismes de presse qui s’efforcent de couvrir leurs communautés et de construire des modèles économiques durables », a déclaré Janine Warner, cofondatrice de SembraMedia.

Maderpost / Lejecos

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,986FansJ'aime
3,047SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles