- Advertisement -

Le nouveau commandant de zone militaire n°3 officiellement installé

 Le nouveau commandant de la zone militaire numéro 3, le colonel Amadou Makhtar Ndiaye, a été installé officiellement, jeudi, dans ses fonctions par le général de corps d’armée, Cheikh Wade, chef d’état-major général des armées, a constaté l’APS. 
ARMEES – Le colonel Amadou Makhtar Ndiaye remplace le colonel Ousmane Aly Kane, récemment promu directeur de l’Ecole supérieure de guerre à l’institut supérieur de défense (ISD) de Dakar.
‘’La zone numéro 3 est un élément central dans le dispositif territorial des armées. Donc, l’essentiel des grands chantiers que je compte mener ici à la tête de la zone va s’inscrire dans les orientations du chef d’Etat-major des armées’’, a-t-il promis.
Il a précisé qu’’’il s’agira à la fois de renforcer les capacités opérationnelles de la zone pour que nous soyons en mesure d’assurer, dans nos zones de responsabilité (Kaffrine, de Kaolack et de Fatick), la défense de l’intégrité du territoire national et la protection de nos populations’’. 
‘’Nous allons renforcer la présence dans notre zone militaire. Nous avons beaucoup d’infrastructures que nous sommes en train de mettre en place au niveau des différentes régions’’, a-t-il indiqué, citant par exemple le camp militaire de Toubacouta et le projet d’implantation des armées à Koungheul.
 ‘’Il s’agira de nous assurer que nous sommes suffisamment présents dans les différentes régions pour mettre en place la politique qui a été définie par chef d’état-major général des armées dans le cadre de ses orientations prioritaires’’, a-t-il ajouté.
Il s’est engagé à travailler au bénéfice des populations en s’ouvrant et collaborant avec les autorités administratives et les autres forces de sécurité.
‘’Nous sommes des soldats, et le fondement du soldat c’est la discipline et l’effort dans le travail. Nous sommes au service de nos populations et nous comptons mener nos actions au service de ces dernières en le faisant dans un esprit d’ouverture et de collaboration avec les autorités administratives et les autres frères d’arme’’, a-t-il déclaré.
Le colonel Amadou Makhtar Ndiaye est entré en service le 1er septembre 1991 à l’issue de sa scolarité au Prytanée militaire de Saint-Louis. Après deux années en classe préparatoire au Prytanée militaire de la Flèche, en France, il rejoint l’école spécial militaire de Saint-Cyr. A sa sortie en 1996, il suit sa formation d’application à l’école de Saumur, en France.
Il débute sa carrière dans les unités, au bataillon de blindés, où il sert de 1997 à 2001, comme chef de peloton puis commandant du 2 ème escadron de reconnaissance.
Par la suite, il est affecté dans les bataillons de reconnaissance et d’appui (BRA), notamment comme commandant d’unité au 26ème BRA de Kolda de 2002 à 2004, chef de bureau opérations instruction au 24 ème BRA de Tambacounda entre 2006 et 2007 et enfin chef de corps du commandant du bataillon de blindés de Thiès de 2013 à 2015.
En sa qualité d’officier d’état-major, le colonel Ndiaye a été rédacteur à la division instruction sports et au bureau réservé du cabinet du CEMGA. Il fut aussi chef de la division entrainement organisation de l’état-major général des armées et chef de cabinet du chef d’état-major général des armées.
Sur le plan international, le colonel Ndiaye a été chef de section de février 1999 à février 2000 au sein du 2ème détachement sénégalais de la Mission des Nations unies en République centrafricaine (MINURCA) et aide de camp du commandant de la Force des Nations unies en République démocratique du Congo.
De septembre 2018 à juin 2020, il a été déployé comme conseiller militaire auprès du ministère de la Défense gambienne au titre de la mission de l’Union africaine dans ce pays.
Officier de l’Ordre national du lion, titulaire de la médaille d’honneur de l’armée de Terre et des médailles commémoratives de la MINURCA, de la MONUC et de la mission de la CEDEAO en Gambie (MICEGA), le colonel Amadou Makhtar Ndiaye est diplômé du command and General Staff college de fort Leavenworth (Etats-Unis) et de la 18 ème promotion de l’école de Guerre en France.
Maderpost / Aps

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,986FansJ'aime
2,995SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles