L’adoption du projet de loi relatif à l’état d’urgence au menu des quotidiens

« Les députés votent l’hyperprésidentialisme », « Macky Sall en maître absolu », « Macky Sall illimite ses pouvoirs », ‘’Macky Sall renforce ses pouvoirs déjà exorbitants’’ : l’adoption du projet de loi portant modification de l’état d’urgence et de l’état de siège confère un excès de pouvoirs au président de la République, selon plusieurs quotidiens reçus mardi à l’APS.

REVUE DE PRESSE – Le texte proposé par le gouvernement à l’Assemblée nationale a été examiné et adopté par les députés, lundi. Son adoption par la chambre parlementaire octroie aux ministres, gouverneurs et préfets la possibilité de prendre des « mesures exceptionnelles » qui ne relevaient que des prérogatives du président de la République.

Le projet de loi est décrié par plusieurs opposants et leaders d’organisations de la société civile à cause des nombreux pouvoirs qu’il octroie au chef de l’Etat dans un système politique depuis longtemps réputé pour l’excès de prérogatives constitutionnellement accordées au chef de l’exécutif, au détriment des pouvoirs judiciaire et législatif.

 

En plus des nombreux pouvoirs octroyés au chef de l’Etat avec l’adoption du projet de loi par les députés, c’est le soutien inconditionnel des députés de la majorité parlementaire au président de la République que semble dénoncer une bonne partie de la presse.

« La majorité mécanique a validé la loi relative à l’état d’urgence et à l’état de siège (…) La plénière d’hier a été la boucle d’une procédure politique livrant au chef de l’Etat tous les pouvoirs de décision dans un régime exceptionnel (…) Un coup politique stratégique qui fait jaser les adversaires du pouvoir mis devant le fait accompli d’une dictature rampante », commente le quotidien Kritik’.

L’As partage cette interprétation en écrivant que « l’une des principales nouveautés, c’est que désormais, en situation de catastrophe naturelle ou de crise sanitaire, le gouvernement peut restreindre les libertés sans proclamer l’état d’urgence ».

Selon le même journal, des organisations de défense des droits de l’homme, dont Amnesty International (AI), dénoncent la « marginalisation de l’Assemblée nationale » par les… députés, chaque fois qu’il s’agira désormais de prendre des décisions en matière d’état d’urgence.

La section sénégalaise d’AI, la Ligue sénégalaise des droits humains et la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme tiennent à préciser que l’urgence sanitaire est différente de l’urgence sécuritaire, rapporte Tribune. Dès lors, la première « ne peut donc pas relever d’une loi (…) sur l’état d’urgence comme l’envisage le gouvernement », arguent les leaders des trois organisations, cités par la même publication.

« L’Assemblée nationale s’automutile », écrit Lii Quotidien.

La « possibilité » est désormais accordée au chef de l’Etat, « si l’occasion se présente », de « décréter un couvre-feu sans qu’il ne soit nécessaire d’instaurer l’état d’urgence », sans « recourir à l’Assemblée nationale », explique le même journal.
En résumé, ajoute-t-il, « le pouvoir exécutif entend se donner des pouvoirs réels dans un domaine qui, jusque-là, relevait largement des compétences du pouvoir législatif ».

Sud Quotidien est du même avis lorsqu’il écrit que « l’Assemblée nationale capitule ».
Un juriste interrogé par cette publication estime qu’on peut à juste titre s’inquiéter de l’adoption du projet de loi « dans la mesure où le président de la République renforce ses prérogatives en matière d’état d’urgence, qui est un régime très lourd ».
« Macky Sall obtient des pouvoirs accrus pour gérer désormais toutes sortes de crises, qu’elles soient sécuritaires ou sanitaires », affirme Le Témoin Quotidien, ajoutant que c’est valable aussi pour les catastrophes naturelles.

Maderpost / APS

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Chelsea : Lampard part, Tuchel arrive

  Selon Skysports, Frank Lampard a été limogé de son poste d'entraîneur par Chelsea. L’ancien coach du PSG Thomas Tuchel devrait prendre la relève...

Tribunal: Me Oumar Diallo fait un malaise et décède au cours de son évacuation

 Un avocat a brutalement perdu la vie, ce lundi, au palais de Justice de Dakar.C'était la tristesse et la consternation au palais de Justice...

L’OM dédie une semaine à ses supporteurs en Afrique

L’Olympique de Marseille annonce lundi dans un communiqué avoir décidé de dédier ‘’une semaine entière’’ à ses supporteurs du continent africain, à travers ‘’des...

Retrouvée saine et sauve, Diary Sow est entre les mains de son parrain Sérigne Mbaye Thiam

C’est à présent officiel. Diary Sow est entre les mains de Serigne Mbaye Thiam son parrain, informe le ministère des affaires étrangères. DIARY SOW -...

CHAN 2020 (Groupe B), quatre équipes pour deux places

Après le Mali et le Cameroun la veille, on connaîtra ce lundi deux nouveaux qualifiés pour les quarts de finale du CHAN 2020 puisque...

Newsletter

Subscribe to stay updated.