La France va déployer des centaines de soldats supplémentaires au Sahel

Les forces françaises de Barkhane, engagées au Sahel pour lutter contre les actions des groupes djihadistes, vont passer de 4.500 à 5.100 hommes, a annoncé le ministère des Armées dans un communiqué.

TERRORISME – Paris va envoyer 600 soldats supplémentaires au Sahel, portant les effectifs de l’opération Barkhane à 5.100 hommes, a annoncé Florence Parly dans un communiqué ce dimanche 2 février.

Cette annonce se fait peu après que l’armée libyenne a dénoncé « l’invasion turque ». Les armes débarquées à Tripoli sont « une invasion turque qui viole toutes les lois et normes internationales ainsi que le cessez-le-feu dans la région occidentale », avait affirmé en fin de semaine, le porte-parole de l’Armée nationale libyenne, le général-major Ahmed al-Mismari, qui avait publié sur son compte Facebook des images montrant, selon lui, une cargaison acheminée par un bateau de guerre.

L’essentiel des renforts sera déployé dans la zone dite des «trois frontières» entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger, précise le document.

« Une autre partie de ces renforts sera engagée directement au sein des forces du G5 Sahel [Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad, ndlr] pour les accompagner au combat », a indiqué Mme Parly.

« Cette étape majeure de notre engagement au Sahel doit marquer un tournant à la fois dans la mobilisation de nos partenaires européens et la montée en puissance des forces du G5 », a-t-elle ajouté.

D’après la ministre des Armées, le Tchad aussi « devrait bientôt déployer un bataillon supplémentaire » au sein de la force conjointe du G5 Sahel dans la région des « trois frontières », épicentre de la lutte contre les groupes djihadistes.

L’apport de ces 600 hommes supplémentaires, qui seront accompagnés d’une centaine de véhicules -blindés lourds, blindés légers et logistique, sera évalué d’ici six mois, a fait savoir à l’AFP une source militaire.

Macron annonce l’envoi de 220 soldats

Lors du sommet du G5 Sahel qui a eu lieu le 13 janvier à Pau, le Président français a déclaré que 220 soldats supplémentaires seraient envoyés au Sahel pour renforcer la force Barkhane.

Emmanuel Macron a également dit espérer pouvoir convaincre le Président états-unien de garder des militaires américains dans la région.

Maderpost / Sputnik

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Erling Håland éblouit l’Europe,

Erling Håland est à la Une partout en Europe, quant à l’Atlético, elle impressionne la presse anglaise ou encore la Juve sur Gabriel Jesus. Le...

Sévère critique de Dugarry à l’endroit de Gana Guèye

Christophe Dugarry a sévèrement critiqué Gana Gueye, à l’issue de la rencontre Dortmund-PSG (2-1), comptant pour la manche aller des huitièmes de finale de...

La Cour suprême livre Ravi Pujari à l’Inde

Selon les informations exclusives de Libération online, la Cour suprême a rejeté, ce mercredi, le recours introduit par Ravi Pujari contre son extradition vers...

CEDEAO – La dette publique inquiète

Moody’s Investors Service a publié lundi 17 février, un rapport sur la situation de la dette publique de huit Etats d’Afrique de l’ouest, tous...

Vidéo – Youssou Ndour témoigne aux Maliens sa « solidarité et son affection »

Invité sur le sur le plateau de la télévision gouvernementale, l'Office de la radio et télévision maliennes (ORTM), Youssou Ndour désigné ambassadeur de la...

Newsletter

Subscribe to stay updated.