Kidal: les FAMa sont bien arrivées jeudi !

Parties de Gao le 10 février, les Forces de Défense et de Sécurité Reconstituées (FDS-R) sont bien arrivées à Kidal hier jeudi, après 3 jours de voyage. Elles ont été accueillies à leur arrivée par les autorités de la ville. L’information a été confirmée par le ministre porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré qui indique que le Bataillon a été accueilli à son arrivée par le Gouverneur de région et installé dans le camp N°1 de la ville. Pour Yaya Sangaré, cette présence des FAMa est un pas important vers le retour définitif de la paix dans le Septentrion.

REDEPLOIEMENT – Au nom des Nations unies, le Représentant spécial du Secrétaire général au Mali (RSSG) et Chef de la MINUSMA, Mahammat Saleh  Annadif, dans un communiqué, a exprimé sa satisfaction face à cette importante avancée.

« Je tiens à exprimer mon entière satisfaction aux mouvements signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, et le gouvernement de la République du Mali pour cette avancée majeure ».

« J’adresse également mes félicitations aux responsables de la MINUSMA qui n’ont ménagé aucun effort pour que ce redéploiement se déroule dans les meilleures conditions », a-t-il ajouté.

Pour M. Annadif, le chemin qui reste à parcourir est certes encore long et les défis nombreux, mais avec cette détermination et cette confiance qui se situent dans la dynamique insufflée par le Dialogue National Inclusif, le processus vers la paix connaîtra d’autres succès, et la MINUSMA y prendra toute sa part.

Pour les Nations unies, point de doute que l’arrivée des premières unités de l’armée reconstituée à Kidal constitue une avancée majeure dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.

Par ailleurs, les anciens FAMa réintégrés et les éléments du MOC nouvellement intégrés membres des mouvements de l’inclusivité ont rencontré ce matin les responsables des FAMa au camp de la Garde nationale pour réaffirmer leur décision irréversible d’un déploiement en dehors des régions de Tombouctou et Taoudeni.

Une lettre officielle a été adressée au CEMGA qui est déjà informé de la situation. Le départ des 2 bataillons reconstitués Gao-Ménaka prévu ce matin a été finalement annulé.

Maderpost / Info Matin

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Vidéo – L’armée de Haftar annonce avoir détruit un navire turc transportant des armes

L'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar a annoncé avoir détruit un navire turc transportant des armes et des munitions dans le port...

Pétrole et Gaz – La délégation de la Chambre africaine de l’énergie plaide pour le contenu local

Les premiers projets pétroliers et gaziers du Sénégal étant en cours de développement et leur première production étant attendue dans les deux ans, la...

Ingérence dans la Présidentielle en Guinée Bissau – Ousmane Sonko a joué et a perdu ! (Tribune)

"La paix n’est jamais acquise, il importe de la vouloir, de la défendre et de la consolider à tous les niveaux de responsabilité" disait...

Les braqueurs des cambistes en 2015 lourdement condamnés

Les trois hommes comparaissant pour un braquage devant les locaux de Orabank sur la rue Carnot X Jean Jaurès (Dakar), le 22 mai 2015...

Edmond Bora, nouveau chef du MFDC (Presse)

Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) aurait désigné Edmond Diatta comme son nouveau chef, trois mois après l’assassinat du chef rebelle Abdou...

Newsletter

Subscribe to stay updated.