- Advertisement -

Emploi, plaidoyer pour la prise en compte des jeunes en situation de handicap

La fédération sénégalaise des associations des personnes handicapées (FSAPH) a invité, mercredi, à Kaolack (centre), les autorités à prendre en compte les jeunes en situation de handicap.

EMPLOI – « (…) nous souhaiterions que les délégations devant venir vers les différents départements pour participer au conseil présidentiel sur l’emploi puissent intégrer les jeunes handicapés », a invité le coordonnateur national de la FSAPH, Moussa Thiaré.

Il s’exprimait en marge d’un point presse pour faire l’état d’avancement de la situation des personnes handicapées au Sénégal et l’emploi des jeunes en situation de handicap.A l’occasion du message adressé à la nation à l’occasion du 4 avril, le chef de l’Etat était revenu largement sur la question de l’emploi et l’insertion des jeunes.

Il avait ainsi annoncé une enveloppe de 450 milliards de francs CFA à l’horizon 2025 et le recrutement de 65.000 jeunes dès le mois de mai.

Macky Sall avait également annoncé la tenue d’un Conseil présidentiel le 22 avril prochain sur la question de l’emploi et la mise en place de pôles emploi et entreprenariat sur l’ensemble du territoire national.

« Nous estimons que l’ensemble des actions entreprises doivent être inclusives et ne laisser personne en rade. Nous appelons les autorités à veiller à la prise en compte des jeunes handicapés. Ces derniers doivent participer aussi bien au conseil présidentiel pour l’emploi qu’aux autres structures mises en place à cet effet », a insisté M. Thiaré.

Il estime que « pour chaque recrutement, sur les 100 jeunes visés, les 15 doivent être des jeunes handicapés ».

« Les jeunes handicapés ont des compétences en dépit des nombreuses difficultés auxquelles ils sont confrontés. Nous voulons un meilleur avenir pour ces jeunes », a dit le coordonnateur national de la fédération sénégalaise des personnes handicapées.

Moussa Thiaré a également plaidé pour la mise à contribution du fonds d’appui des personnes handicapées pour, dit-il, « concourir à réduire la problématique de l’emploi et de la mendicité chez les personnes handicapées ». 

Il a ainsi exprimé la satisfaction de la FSAPH par rapport aux directives posées par l’Etat du Sénégal concernant l’amélioration des conditions de vie des militaires invalides qui, selon lui, « constituent une partie prenante » de la structure qu’il dirige.

Thiaré a rappelé que selon une étude de l’ANSD, les personnes en situation de handicap constituent 5,9% de la population sénégalaise. « Et, 60% de ces personnes sont des jeunes », a-t-il fait savoir.

La fédération sénégalaise des associations des personnes handicapées est une organisation faitière qui regroupe 29 associations nationales.

« Elle comprend tous les types de handicap. Sa mission principale consiste à œuvrer dans le sens de la promotion et la protection des droits des personnes handicapées », a expliqué Moussa Thiaré.

Maderpost / Aps

 

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,765FansJ'aime
2,737SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles