- Advertisement -

Emmanuel Macron, le grand absent de l’Assemblée générale de l’ONU

Il avait indiqué qu’il enverrait un discours enregistré, puis il a décidé d’envoyer son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Il faut remonter à 2005, il y a 17 ans, pour retrouver la dernière fois qu’un président n’est pas venu représenter la France à l’ONU et s’est fait remplacer. À l’époque, Dominique de Villepin, alors Premier ministre s’était substitué à Jacques Chirac, en convalescence.

AG L’ONU – Le Quai d’Orsay et l’Élysée ont beau assurer que l’absence d’Emmanuel Macron n’est nullement une conséquence de l’affaire des sous-marins, si cela était vrai ce serait un sacré télescopage d’agendas et d’évènements qui aurait créé ces circonstances.

Ici à New York, ils sont nombreux à se demander où est le président français, chantre du multilatéralisme, en pleine crise géopolitique à régler. Sans compter que les Premiers ministres britannique et australien Boris Johnson et Scott Morrison sont très présents depuis le 20 septembre dans l’espace médiatique de l’ONU.

Autre interrogation : pourquoi le président français a-t-il envoyé son ministre des Affaires étrangères à sa place, le planning des discours étant régi par l’ordre protocolaire, la France se retrouve donc à parler le dernier jour au lieu du premier !

D’autres critiques estiment enfin dommage de laisser les projecteurs sur les États-Unis et à la Chine : tout à l’heure, tous les yeux seront braqués sur la voie américaine ou la voie chinoise – Emmanuel Macron aurait certainement eu plus intérêt à faire la promotion de cette troisième voie ce 21 septembre en direct de New York.

Maderpost / Rfi

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,986FansJ'aime
2,994SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles