- Advertisement -

Déficit de personnel, arrêt des opérations…l’hôpital de la paix plus malade que ses patients

L’hôpital de la Paix de Ziguinchor est gravement malade. Il est plus souffrant que les malades qu’il reçoit quotidiennement. Selon des sources qui se sont confiées à Emedia.sn, cet hôpital, loin d’être un havre de paix pour les malades, est confronté à d’énormes difficultés et il ne parvient plus à donner des soins de qualité.

SANTE – La pédiatrie, la maternité et le laboratoire sont constamment envahis par des eaux nauséabondes et infectées. Ce, parce que le système de drainage des eaux usées de l’hôpital est défectueux depuis des années. Une situation qui met les malades hospitalisés et le personnel en danger. Pis, le bloc opératoire manque presque de tout. Il est dépourvu de lampes opératoires, de respirateurs, de consommables, de matériel d’endoscopie. « Actuellement les interventions chirurgicales programmées sont suspendues. Seules les urgences sont prises en charge », a fait savoir notre source. Laquelle relève, dans le même sillage, la panne de la colonne d’endoscopie de gastro-entérologie.

Ainsi, les fibroscopies ne sont plus faites à l’hôpital depuis des mois. « Cet hôpital reçoit des malades de Ziguinchor, de Sédhiou, de Kolda et même de Vélingara. Il reçoit aussi des malades de la Guinée Bissau et de la Gambie. Les populations sont très fatiguées par les difficultés actuelles de l’hôpital », a expliqué toujours notre source, plaidant par la même occasion, la hausse de la subvention accordée à l’hôpital. Nos tentatives de joindre le directeur de l’hôpital ont été vaines.

Maderpost / Emedia

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,986FansJ'aime
3,038SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles