Chine – Plus d’un demi-million de personnes confinée alors que l’épidémie de Pékin se propage

Plus d’un demi-million de personnes ont été placées en confinement à Pékin lundi alors que le gouvernement imposait des mesures strictes pour éradiquer une poignée de cas de Covid-19.

CHINE – La Chine a largement maîtrisé le virus, mais s’attaque à un certain nombre d’infections locales avec des verrouillages et des tests de masse.

Les autorités souhaitent endiguer toute épidémie dans la capitale – qui compte plus de 20 millions de personnes – en particulier avant une semaine de fête nationale le mois prochain.

Tous les villages ruraux du district de Shunyi à la périphérie de Pékin sont fermés jusqu’à ce qu’une nouvelle série de tests de masse soit terminée, a déclaré le responsable du district Zhi Xianwei lors d’un point de presse lundi.

Cette décision signifie qu’environ 518 000 habitants ne seront pas autorisés à quitter leur village tant qu’ils n’auront pas subi de tests. Les responsables ont également déclaré que les habitants seraient sous « gestion fermée », suggérant qu’ils ne seraient pas autorisés à quitter leurs complexes résidentiels.

Le district, qui compte une population totale de 1,2 million d’habitants, abrite de nombreux travailleurs migrants ruraux. Zhi a déclaré que les responsables « frapperaient aux portes … tous les migrants seront classés et comptabilisés ».

Les experts n’ont pas encore identifié la source de l’épidémie, mais un cas asymptomatique confirmé dimanche était un chauffeur pour un service de taxi en ligne, et le gouvernement a suspendu tous les services de taxi dans le district.

Pékin a signalé un nouveau cas lundi et a enregistré 32 transmissions locales de Covid-19 au total depuis le 19 décembre, principalement à Shunyi.

Les habitants de Shunyi ont déjà effectué une série de tests de masse fin décembre, lorsque six villages et un parc industriel ont également été verrouillés et que les livreurs ont été interdits d’entrer dans les lotissements.

Bien que la dernière épidémie soit modeste par rapport au dernier groupe de Pékin en juin, lorsque plus de 300 ont été infectés, les responsables ont hâte de contenir la propagation du virus avant la migration annuelle massive du pays pour les vacances du Nouvel An lunaire le mois prochain.

Le gouvernement de Pékin a annulé des événements à grande échelle et a exhorté les habitants à ne pas quitter la ville pendant les vacances afin de minimiser le risque d’infection.

Maderpost / Koreatimes

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Ronaldo refuse un pont d’or des Saoudiens – La monarchie peine à redorer son blason

Cristiano Ronaldo aurait refusé un contrat colossal de l’Arabie saoudite qui voulait en faire une effigie pour son secteur touristique. Un rejet qui ne...

Marine Le Pen en tête des sondages – L’éternelle illusion d’une victoire face à Macron ?

Un nouveau sondage donne la présidente du RN en tête au premier tour de la prochaine élection présidentielle avec 27% des suffrages. Un score...

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général

Un nouvel accrochage entre des troupes chinoises et indiennes a eu lieu à leur frontière commune dans la région du Sikkim. Spécialiste de l’Asie...

Algérie – 22 milliards de dollars de recettes pétrolières en 2020

Les recettes pétrolières de l’Algérie ont atteint 22 milliards de dollars en 2020, dont 2 milliards de dollars générés par les produits pétroliers, a...

Le pétrole a commencé la semaine du bon pied

Les prix du pétrole étaient en hausse lundi, soutenus tant par les perspectives d'une demande amenée à repartir aux Etats-Unis que par la promesse...

Newsletter

Subscribe to stay updated.