- Advertisement -

Apocalypse Now !

Retenez-moi ou je fais un malheur. Fort je me sens, puissant je suis, car mes boucliers de chair se font hacher sans chichi. Il me suffit juste de lever le doigt, même pas le pouce, pas besoin, pour qu’ils se réduisent en charpie. Couleur ketchup et moutarde. Démonstration en a été faite. Car ils savent que si ce n’est moi c’est le chaos.

CHRONIK CHARLE 26-02M

L’alpha et l’oméga ! La solution. Je suis l’extrême onction de la démocratie doucereuse.

Que fais-je du droit ? Du contrat moral et éthique ?

Quelle importance ! Qui ne fait pas dans la suie ?

Là n’est pas la question d’ailleurs !

Pincez-moi !  Je rêve.

Pour peu, je plongerais dans mes vieux livres de psychologie. J’en ai besoin, moi qui suis si imbu de ma personne, au point de m’endormir, les yeux ouverts sur ma photo. Même si je ne suis pas ce manipulateur de pervers narcissiques quand bien même je saurais en reconnaître un.

Il n’est pas besoin de pousser plus loin le bouchon ou de faire dans l’esprit, d’incriminer qui que ce soit.

L’heure est grave. Les factions s’observent. La menace pèse. Le Sénégal retient son souffle. Notre démocratie vacille, parce que souffrant de la moralité et la perversion de son personnel politique. La voilà en passe de payer cher cette affaire Sonko, dont nous pourrions ne pas en sortir indemnes.

On récolte que ce que l’on a semé. Que faire ? Comme l’a dit El Phénoméno Sonko qui a le mérite de dire les choses, sans pour autant que je sois en phase, que chacun s’assume.

Très bien, assumons-nous ! Au point où nous en sommes, convoquons Criton, non Socrate, c’est encore mieux.

Faut-il transgresser les lois ? Faut-il envoyer paître l’Assemblée nationale dans laquelle on siège ? Faut-il dire non à l’injustice par l’injustice ?

Faut-il élaguer la morale stricte et ne pas respecter les lois, les décisions de justice, qui sont à la base de tout système juridique, de tout droit, et tout remettre en question, au point de produire la ruine de la cité, celle de l’harmonie sociale et politique ?

Si le juste se limite au droit, comme le dit Chevet, cela ne veut-il pas dire, qu’il faut toujours accepter les lois et s’y soumettre même lorsqu’elles nous paraissent injustes ?

Comme le dit encore Chevet, l’opinion n’est pas la vérité, parce que relevant d’une pensée non réfléchie, non justifiée, non raisonnée parce qu’elle se fonde sur l’émotion.

Versatile, elle change au gré des vents, des événements, parce qu’elle n’est pas le savoir. Pourquoi l’inviter alors !

De Mamadou Dia à Khalifa Sall, en passant par notre père Cheikh Tidiane Sy, Idrissa Seck, les Diaz, et tant d’autres, jamais de mémoire de Sénégalais, il ne s’est produit une telle rupture de confiance, une telle situation de défiance, lourdes de risques pour la cohésion nationale.

J’ai bien peur que tout ait été fait pour, et il serait malhonnête de croire que le Sonko est le seul responsable. Cela dit, je ne brûlerai pas mon Sénégal. J’assume !

Au fait, les vaccins anti-covid-19 nous appartiennent. Nous en sommes les propriétaires !

Jummah Mubarrack et bon week-end à tous !

Charles FAYE

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecter

21,986FansJ'aime
2,832SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers Articles