Aly Bandel

Malgré le contexte actuel, une foule immense composée de parents, d’amis, de collègues, de connaissances, de contacts dans les réseaux sociaux, ont tous tenu à t’accompagner jusqu’à ta dernière demeure.
Par Aminata Linguére Walo NDIAYE
HOMMAGE – Aujourd’hui j’ai maudit ce satané virus qui a empêché que ton âme soit chantée à travers les beaux témoignages pour tes beaux actes sur terre.
Aly, qui était tu vraiment?  A t-il fallu que tu quittes ce monde pour qu’on apprenne à te connaître ? Pourquoi tu nous as caché que tu étais en mission sur terre ? Pourquoi tu es parti si jeune et sans nous dire au revoir?  Pourtant tu as été un Vaillant soldat, c’était toi le guerrier, c’était toi Almamy. Maudite soit cette foutue maladie qui t’a arraché à notre affection.
Peut-être que je n’ai pas encore vécu longtemps pour croiser une personne de ton envergure. Ta gentillesse, ta courtoisie, ta générosité, ta franchise, ta disponibilité, ta loyauté mais surtout ta joie de vivre m’ont toujours impressionnée.
Je me suis toujours demandée si Papa Aly n’etait pas un ange parmi les hommes. J’aurais dû imaginer que tu avais juste une mission à mener et pour cela tu ne pouvais rester longtemps avec nous. Tu as été envoyé pour m’apprendre à moi, mais aussi à tous ceux qui t’on connu que nous sommes sur cette terre pour vivre humblement mais très heureusement.
Tu nous aurais interdit de t’avoir pleuré, tu nous aurais rappelé combien c’était important de semer la joie autour de nous. Tu savais fédérer les gens, tu savais booster les talents.
Tu étais un challenger et tu poussais tout le monde à devenir chaque jour meilleur.
Combien de jeunes as tu encouragés ? Combien de femmes as tu rendu fortes, combien de personnes à qui tu as fait découvrir qu’elles peuvent décrocher la lune si seulement elles y croyaient ?
Impossible n’était pas Aly. Tu as semé la foie en soi et le courage partout où tu es passé.
Tu as été un pont pour construire des amitiés fortes et durables. Aly Almamy, tu as juste été bon, bon dans tous les sens du mot. Parti si tôt, tu manqueras à tous ceux qui ont eu la chance de partager ta courte et riche vie.
Mame Bandel qui appelait constamment dans la journée pour prendre les nouvelles de son fils chéri ,Yaye Sarata, cette formidable épouse qui ne se plaignait jamais de la générosité de son époux envers les amis et connaissances, tes adorables enfants que la bonne éducation empêchait d’être jaloux de partager un papa si aimant, ta famille qui a aussi toujours accueilli en son sein les amis que tu leur emmenais, tous, doivent aujourd’hui être fiers de toi s’ils ont vu la pluie de témoignages tomber du monde entier.
Peut-être même qu’ils ont découvert en même temps que nous qui était vraiment Almamy.

Papa Aly, tu vas beaucoup manquer à nos déjeuner et dîner chez ta soeur

Ndeye Ndiaye Tyson, Maryvonne Ndew Diobass Gning et moi devrons arrêter d’etre capricieuses et grincheuses puisque tu n’es plus là pour nous chouchouter comme tes véritables filles.
Nous allons devoir revoir nos horaires de sortie puisque tu ne viendras plus nous chercher si nous finissons tard nos activités. Tonton Gaston Madeira et tes amis du parc de Hann ne te verront plus jamais pour faire du sport. Ton ami d’enfance El Hadji Malick Gakou est inconsolable. Les groupes WhatsApp de tes amis d’enfances et de tes camarades de promotion ont perdu un membre clé et actif, celui qui avait tout fait pour les regrouper ensemble.
Papa Aly, mes textes seront désormais truffés de fautes puisque tu ne les corrigeras plus jamais. Ton anniversaire et les nôtres seront désormais trop calmes pour nous puisque nous ne pourront plus couper les gâteaux sans penser à l’ambiance et la joie de vivre qui l’accompagnaient.
Almamy, beaucoup de vies, beaucoup de comportements vont changer grâce à toi. Tu nous as donné une ultime leçon que nous tâcherons d’apprendre par coeur. Si nous espérons avoir ce chapelet de témoignages et de prières que tu as eus, il nous faudra vivre de façon humble et rester serviable avec tout le monde.
Almamy dji ngagnou ay terranga, sass ngagnou, wayé khaaroulo pour fekké ak récolter les fruits que tu as semés
Merci pour TOUT Papa Aly Bandel Rabi Ciré Babily Almamy Noël Ba. Vas te reposer car tu le mérite. Yalna gnou tasser aldiana firdawsi🙏
Alhamdoullilah🙏
A Dieu l’ami de tous.

Articles connexes

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article

Les derniers articles

Promesses de vie épanouie

Que valent des politiques qui ne tiennent pas compte des réalités ? Depuis l’aube des indépendances, le pouvoir politique a toujours identifié les foyers religieux...

Bénin – Le Président Talon fait détruire l’hôtel de Yérim Sow

L’expropriation récente du Noom Hotel de Cotonou du groupe Groupe Teyliom International de l’entrepreneur Yerim Sow a tout l’air d’une grosse affaire aux antipodes...

Coronavirus – Tendance baissière

Le nombre de patients déclarés guéris continue d’aller crescendo. Alors qu’il avait atteint la barre des 4000 après la fête de la Tabaski, aujourd’hui...

Un gang de cybercriminalité nigérian tombe à Petit Mbao

La gendarmerie a interpellé 17 personnes de nationalité nigériane pour association de malfaiteurs, cybercriminalité et extorsion de fonds. CYBERCRIMINALITE - Les mis en cause,...

Inondations – Plus de 7300 sinistrés recensés à Dakar

La saison des pluies a enregistré des précipitations record cette année. Plusieurs quartiers de Dakar et de l’intérieur du pays sont engloutis par les...

Newsletter

Subscribe to stay updated.