A la UneActualitésPolitique

Scandale pétrolier : la section de recherche de la gendarmerie saisie

Sur ordre du Procureur général et du Procureur de la République, la Section de Recherches de Dakar, unité d’élite de la gendarmerie, a été officiellement saisie pour faire la lumière sur la fuite du rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE) afin de démasquer la taupe qui serait à l’origine de cette fuite, mais aussi pour faire la lumière sur les accusations de la BBC.

SCANDALE – Selon un communiqué du ministère de la Justice, le rapport de l’IGE recommandant en 2012 au chef de l’Etat de ne pas donner suite favorable à Pétro-Tim du fait des insuffisances techniques et financières notées, n’a pas encore été transmis au président de la République.

«Le ministre de la Justice, soucieux d’éclairer les Sénégalais sur la gestion des ressources naturelles, a saisi le Procureur général près la Cour d’appel de Dakar pour l’ouverture d’une enquête complète sur l’ensemble des faits allégués, aussi bien dans ledit rapport (rapport de l’Ige), qui n’a pas encore été transmis à Monsieur le Président de la République, que sur les autres dénonciations relativement à la gestion des contrats pétroliers », pouvait-on lire dans un communiqué reçu de ses services.

Cette unité d’élite de la gendarmerie nationale a déjà fait ses preuves en matière d’investigations et ceux qui connaissent sa ténacité savent qu’elle va mettre le paquet sur cette affaire. Sûrement le Procureur en livrera les contours lors de sa conférence de presse prévue ce jour.

Pour rappel, le frère du président de la République, M. Aliou Sall a été cité par la chaine anglaise BBC dans une affaire de corruption ayant assuré à Frank Timis de Pétro-Tim un gain de 10 milliards de dollars, soit 6000 milliards de francs CFA.

Maderpost avec iGFM

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close