ActualitésSports

Qualifications pour la Coupe du Monde de Rugby Féminine, une première pour l’Afrique

Les lionnes kenyanes, les Lady Cranes ougandaises et les Makis Malagasy sont en route pour Johannesburg. L’équipe féminine des Springbok les rejoindra pour participer au tournoi quadrangulaire qui sert de qualification automatique pour la Coupe du Monde de Rugby Féminin 2021

RUGBY – En partenariat avec Société Générale, banque officielle de Rugby Afrique (www.RugbyAfrique.com), et avec l’appui de World Rugby, Rugby Afrique organisera les premières qualifications à la Coupe du Monde de Rugby Féminin en Afrique, la Rugby Africa Women’s Cup, au stade Bosman de Johannesburg du 9 août, journée nationale de la femme en Afrique du Sud, au 17 août 2019.

Au programme, 4 équipes participantes se disputeront le ticket gagnant pour la Nouvelle-Zélande : l’Afrique du Sud, pays hôte du tournoi, le Kenya, l’Ouganda et Madagascar. Le choix des 4 équipes s’est fait selon le niveau et la fréquence de jeu des joueuses à XV, car il n’existe pas encore de classement africain pour le rugby féminin à XV. Chaque équipe s’affrontera sur 3 journées de match et en découlera un classement par points. Le vainqueur sera qualifié pour la Coupe du Monde 2021, la deuxième équipe disputera un match de barrage contre une équipe d’Amérique du Sud pour rejoindre le tournoi de repêchage mondial en cas de victoire.

Madagascar est depuis longtemps reconnue comme une véritable nation de rugby masculin et se trouve désormais à l’aube d’une nouvelle ère dans le rugby féminin qui a su captiver l’imagination du public. Il s’agit de leur première participation à un tournoi international féminin à quinze.

«Rugby Africa a eu raison de nous inviter à ce tournoi. Nous attendons ce moment avec impatience pour savoir où nous en sommes par rapport aux autres et pour savoir si nous avons une chance de nous qualifier», a déclaré l’entraîneur-chef de Madagascar Ravoavahy Lanto Nirina, également responsable de l’équipe nationale à sept.

«C’est fantastique ! Chaque fois qu’une équipe se démarque à Madagascar, on en parle et les gens sont très intéressés. C’est un grand honneur pour moi d’aller là-bas et d’emmener les filles (en Afrique du Sud). Ce sera un très très haut niveau et c’est pourquoi nous sommes impatients d’y être !» a déclaré Nirina.

La dernière participation de l’Afrique du Sud à une Coupe du Monde de Rugby Féminine remonte à 2014 en France. Inutile de dire que la capitaine Balbawa Latsha est déterminée à diriger son équipe jusqu’en Nouvelle-Zélande.

«Ce sera un défi de taille de se qualifier pour la Coupe du Monde, mais je pense que nous sommes à la hauteur. L’équipe est très motivée et nous sommes toutes très heureuses de cette opportunité. Nos supporters ne seront certainement pas déçus de notre prestation et de notre engagement. »

« Nous avons travaillé très dur ces derniers jours et nous sommes très concentrées sur la tâche à accomplir », a déclaré Latsha.

Dans le cadre de leur préparation au tournoi, les Lionnes kenyanes et les Ougandaises Lady Cranes ont participé à á traditionnelle Elgon Cup cette année, au cours de laquelle le Kenya est sorti vainqueur des matches aller et retour, avec une victoire cumulée de 77-18.

L’entraîneur-chef du Kenya, Felix Oloo, a déclaré : « Nous avons peaufiné les zones problématiques identifiées lors de l’Elgon Cup et nous nous assurons également que chaque joueuse comprend son rôle dans l’équipe. Nous avons un camp en cours et nous sommes confiants que l’équipe sélectionnée fera la fierté du Kenya. »

World Rugby a nommé trois arbitres féminines pour l’événement international, à savoir Ashleigh Murray de l’Afrique du Sud, Saudah Adiru de l’Ouganda et Precious Pazani du Zimbabwe. « Nous avons mis l’accent sur notre programme de développement d’arbitres au cours des trois dernières années et l’un des objectifs principaux était d’assurer la représentativité féminine dans ce programme. Nous sommes donc ravis que nos arbitres féminines soient reconnues sur la scène internationale. C’est un exploit fantastique pour elles et je ne doute pas qu’elles s’acquitteront de leurs tâches avec brio », a déclaré Khaled Babbou, Président de Rugby Africa.

« Je souhaite bonne chance aux quatre équipes dans cette épreuve de qualification, je sais qu’elles s’y sont préparées en conséquence et nous sommes très fiers de lancer cette première compétition féminine à quinze du continent », a ajouté Babbou.

A propos de Rugby Africa : 
Créé en 1986, Rugby Africa (www.RugbyAfrique.com), anciennement Confédération Africaine de Rugby (CAR), est une des six associations régionales de World Rugby (www.WorldRugby.org), l’organisme international qui gère le rugby à XV et le rugby à sept. Rugby Africa regroupe les nations africaines pratiquant le rugby à 15, le rugby à 7 et le rugby féminin. Rugby Africa organise notamment la compétition qualificative pour la Coupe du Monde de rugby, et Africa 7, compétition qualificative pour les Jeux Olympiques. Rugby Africa compte 39 membres, dont 22 membres ou membres associés de World Rugby, 10 membres ou membres associés de Rugby Africa et 16 nouveaux pays travaillant avec Rugby Africa.

Programme des matches : 

Suivez les matches en direct :https://livestream.com/baruchmedia/WomensRugby

Stade Bosman, Brakpan, Johannesburg, Afrique du sud

9 août 2019 : 
13h00 : Madagascar vs Kenya
15h00 : Afrique du Sud vs Ouganda

13 août 2019 : 
13h00 : Kenya vs Ouganda
15h00 : Madagascar vs Afrique du Sud

17 août 2019 :
13h00 : Madagascar vs Ouganda
15h00 : Afrique du Sud vs Kenya

Source : APO

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close