ActualitésSports

Louange aux preux (*) (Poème d’ABC pour les Lions)

« Vous voilà enfin en carré d’As
Car devant vous tout trépasse.


En nous faisant bondir avec vous 
Nous nous mêlâmes au vaudou
Pour chanter l’ancestrale Afrique
Et sa belle jeunesse, magnifique !


A vos pieds un trophée continental
Qui vous place sur un piédestal 
Depuis le Pays de Toutankhamon
D’où vous reviendrez avec renom.


Nous entendons votre cœur battre
Au son de l’harmonica du pâtre 
Que le troupeau reconnaît si bien 
Que la troupe reconnaît de si loin
Et fait du Nil au Cap un unique lien.
 

Vous êtes chez vous en Egypte
Cheikh vous en aurait fait le conte.

De la Terre du tout Premier Homme
Et des derniers que nous sommes
Entonnons la chanson de David
Celle des guerriers impavides
« Dans les savanes ancestrales « 
Dont le monde admire la beauté 
De leur corps si bien sculpté. 

Ici l’on vous célèbre déjà, preux !
Maintenez bien le cap chers neveux
Continuez à les faire tous trembler
Et pas un qui ose vous ressembler 
Car symbiose de Niani et de Nder
Dont vous dira mot le Pr. Iba Der
Qui vous rappellera le sang versé 
Et vous parlera des corps embrasés
Pour que Notre Pays ait un Nom.

Ne nous laissez pas tomber, Non ! 
Vous ne pouvez pas d’ailleurs 
Ne vous laissez surtout pas faire 
Rugissez sans jamais vous taire
Vous ne le sauriez d’ailleurs
Car ici et partout ailleurs d’ailleurs

Vous êtes les maîtres de votre art ! 

Incontestables, en vos fières allures
Evitez-vous tout risque de bavure
Qui vous éloignerait de cette parure
Que l’on rêve de vous voir étrenner Des deux mains levées au Ciel
Pour le présenter ensuite au Chef
Le Drapeau National, avec fierté, avec.
Que Dieu le fasse, Amen ! « 

Maître Alioune Badara Cissé
Médiateur de la République
Du Sénégal.

(*)Le titre est de Maderpost

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close