A la UneActualitésEconomie

Le Président Macky Sall, « African oil man of the year »

Africa Oil & Power (AOP) remettra au président Sall le célèbre prix Africa Oil Man of the Year pour son « dévouement et sa détermination à transformer le secteur de l’énergie du pays et à faire en sorte que le Sénégal et ses habitants en bénéficient directement », à l’occasion de l’AOP 2019 qui aura lieu au CTICC1 à Cape Town, en Afrique du Sud, les 9 et 11 octobre. 

DISTINCTION – « Reconnaissant ces efforts concentrés », AOP selon lequel le Sénégal « ne montre aucun signe de ralentissement » et « est en train de devenir un acteur clé du secteur énergétique mondial » sous la présidence de Macky Sall.

Selon toujours AOP, le Sénégal est un « exemple frappant de la façon dont les pays africains peuvent #MakeEnergyWork et tirer parti de leur potentiel en hydrocarbures pour stimuler leur croissance économique ».

«Le Sénégal est déterminé à construire une industrie pétrolière florissante. Chaque projet mis en ligne, les découvertes, les cadres réglementaires développés et les efforts déployés pour stimuler les investissements, nous constatons de plus en plus que le pays est inébranlable dans sa tâche de faire en sorte que l’énergie serve à la prospérité», a déclaré Guillaume Doane, PDG de Africa Oil. & Puissance.

«Sous la direction du président Macky Sall, le pays s’est développé à pas de géant, suscitant un intérêt croissant des investisseurs mondiaux. Au niveau local, les pays africains ne peuvent être inspirés que par la fermeté de l’administration. C’est pour cette raison que le président Sall recevra ce prix avec beaucoup de mérite.», A ajouté Doane.

« Si le succès du Sénégal est en cours depuis quelques années, depuis la découverte du champ gazier de Grand Tortue Ahmeyim en 2014, des découvertes à grande échelle ultérieures et le lancement de l’Initiative émergente du Plan Sénégal, 2019 a été une période de forte croissance et d’avancement pour le pays », poursuit le AOP.

Indiquant que parmi les autres réalisations, « le Sénégal a lancé l’année en adoptant un nouveau projet de loi sur le pétrole et a annoncé qu’il comptait prendre la décision finale d’investir dans le champ pétrolier SNE de classe mondiale en 2019, la première phase de développement conduisant à la première production pétrolière en 2022, les majors BP et Kosmos Energy a confirmé une découverte de gaz à grande échelle dans l’offshore du pays ».

« Le Sénégal est également sur le point de lancer son prochain programme de licences pétrolières et gazières dans le cadre de la conférence AOP de 2019, qui occupera une place centrale en tant que symbole de la voix forte de l’Afrique, renforcée par son potentiel en ressources. »

Pour s’en convaincre, AOP cite le Fonds monétaire international (FMI) qui « s’attend à ce que le pays atteigne une croissance de 6% cette année et accélère sa croissance à partir de 2022, une fois que la production commerciale de ses principaux projets d’hydrocarbures aura commencé. »

« Entre 2020 et 2021, le PIB devrait augmenter à 7% grâce aux investissements privés et l’inflation devrait rester faible à moyen terme », a déclaré le FMI.

S’appuyant sur le thème #MakeEnergyWork, l’AOP 2019 mettra au défi les dirigeants du secteur de fournir des informations essentielles sur ce qu’il faudra pour que l’Afrique prospère, en utilisant ses ressources comme pilier de la croissance.

En 2018, c’est M. Mohammad Sanusi Barkindo, secrétaire général de l’OPEP, qui avait reçu le prix «Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain» « pour avoir dirigé l’organisation face à la baisse des prix du pétrole et restauré la stabilité du marché grâce à l’accord historique visant à réduire la production de pétrole ».

Organisé au Centre international des congrès du Cap (CTICC) du 9 au 11 octobre, AOP réunira des investisseurs, des sociétés pétrolières nationales, des entreprises publiques, des donneurs d’ordre et des entreprises des secteurs du pétrole, du gaz et de l’énergie.

Le président Sall prononcera une allocution d’ouverture à l’AOP 2019 et dirigera une importante délégation comprenant M. Mouhamadou Makhtar Cisse, ministre du Pétrole et de l’Énergie du Sénégal; Ousmane Ndiaye, secrétaire permanent, Cos-Petrogaz et Mamadou Faye, directeur général, Petrosen.

Lors d’une conférence de presse à l’AOP 2019, le Sénégal lancera son cycle de licence pour le pétrole et le gaz.

Maderpost

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close