ActualitésSociété

Guérison historique: le deuxième patient à avoir vaincu le SIDA

Le deuxième cas de rétablissement complet du SIDA a été enregistré au Royaume-Uni, et ce, quelque 12 ans après que le premier patient a vaincu la maladie, indique The New York Times.

SIDA – Ce «patient londonien», qui n’a pas voulu dévoiler son identité, est sorti victorieux de son combat contre le SIDA, la deuxième guérison jamais recensée. À l’origine, il était traité pour un cancer, le lymphome de Hodgkin, a signalé The New York Times. Pour y parvenir, on lui a transplanté en mai 2016 de la moelle osseuse et cette mesure a permis de guérir le SIDA.

En septembre 2017, il a cessé de prendre des médicaments antirétroviraux, poursuit le journal.

«Je ressens un sentiment de responsabilité à aider les docteurs à comprendre comment cela s’est passé afin qu’ils puissent faire avancer la science», a affirmé le patient à The New York Times.

Publiquement, les scientifiques décrivent le cas comme une rémission à long terme, alors que de multiples experts constatent un cas de guérison.

Pour autant, les scientifiques estiment qu’il est peu probable que la transplantation de moelle osseuse constitue une option thérapeutique pour le SIDA dans un avenir proche. Il existe actuellement de puissants médicaments pour lutter contre le VIH, tandis que la transplantation est risquée et pourrait entraîner des effets secondaires dramatiques qui dureraient des années, souligne The New York Times.

Le premier cas de guérison du SIDA a été enregistré en 2007, en Allemagne, à Berlin. Là, le patient Timothy Ray Brown, 52 ans, était également traité pour un cancer et s’était fait greffer des cellules souches.

Source : wikistrike

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close