ActualitésSociété

Et si Marianne Siva Diop nous était contée !

«Marianne ne peut pas être décrite par des étiquettes. Mais je peux dire que c’est une bénédiction de l’avoir eu comme fille, comme sœur et comme collègue. Son éducation, son amour pour la religion, son sens de la famille et de l’amitié, Marianne était tout simplement exceptionnelle». 

HOMMAGE – C’est le témoignage tout ému de Rokhaya, la Sœur de Marianne Siva Diop arrachée la semaine dernière à notre affection. Les larmes de Rokhaya coulent encore, elle qui n’a pas encore fini de pleurer «sa meilleure amie».

Elle tente de se consoler dans un entretien accordé à Igfm, où elle revisite ses souvenirs et dévoile les dessous et  les secrets de  l’incroyable destin de  Siva, qui nous a quittés sur la pointe des pieds plongeant dans le désarroi famille, collègues et amis.

Le cœur serré, elle livre le parcours exceptionnel de Marianne Siva Diop.  Comment, elle a réussi à déjouer les statistiques,  grimper les échelons avant de s’imposer comme une chroniqueuse incontournable de Yéwouleen sur les questions religieuses et une journaliste très versée dans les Arts martiaux.

L’ancien professeur du défunt ainsi que son collègue dans l’émission «Yewouleen», Pape Cheikh Diallo, témoignent également du professionnalisme et de la sagesse de Marianne Siva Diop.

Source : igfm

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close