ActualitésInternational

Eric Zemmour explose la vente de ses livres

International

RACISME – Sans doute aidé par le retentissement médiatique de son clash avec Hapsatou Sy, le polémiste Eric Zemmour voit les ventes de son nouveau livre, Destin français, totoyer les sommets depuis sa parution.

Les affaires sont bonnes, pour le controversé Eric Zemmour. Au coeur d’un nouveau bad buzz depuis sa passe d’armes avec l’entrepreneuse Hapsatou Sy sur le plateau des Terriens du dimanche, sur C8, le 16 septembre dernier, le sulfureux journaliste réalise un carton dans les librairies et les rayons culture des grandes surfaces.
Paru le 12 septembre aux éditions Albin Michel, son nouvel essai Destin français, a carrément pris la tête du classement des ventes de livres, tous genres confondus, sur la plus récente période référencée par les professionnels du livre, soit entre sa sortie et le 23 septembre.

 

Un démarrage en trombe, qui prouve que l’énorme carton de son précédent ouvrage, Le Suicide français – 500.000 exemplaires écoulés en 2014 – n’avait rien d’un feu de paille.

Avec Destin français, un essai de 600 pages dans lequel il défend sa vision de l’Histoire nationale, Eric Zemmour a même réussi l’exploit de détrôner la romancière Amélie Nothomb, jusque-là en tête du classement des ventes de livres, comme le révèle Le Parisien dans son édition du vendredi 28 septembre.

Propulsé sur la première marche de la catégorie essais dès sa sortie le 12 septembre, Destin français est devenu le leader du classement général (tous genres confondus) seulement 8 jours plus tard. Une gageure, tant la célèbre romancière belge fait figure de poids lourd de l’édition.

Le Parisien assure tout de même que 70.000 exemplaires du nouveau roman d’Amélie Nothomb, Les prénoms épicènes, ont été vendus depuis sa parution le 22 août dernier.

Albin Michel peut dire merci à Zemmour

Contacté par Capital, le portail des professionnels du livre Edistat affirme que les estimations des ventes de l’essai d’Eric Zemmour culminaient déjà à 25.994 exemplaires, à la date du 23 septembre, soit une semaine après son clash face à Hapsatou Sy sur le plateau des Terriens du dimanche.

Depuis, la polémique – bien entretenue par les deux protagonistes – tarde toujours à retomber et les médias s’interrogent sur l’opportunité de blacklister le sulfureux Eric Zemmour.

Pendant que sa poule aux oeufs d’or squatte la une de l’actualité, la maison d’édition Albin Michel, qui publie aussi… Amélie Nothomb, peut sabrer le champagne pour fêter une rentrée littéraire particulièrement réussie.

Par 

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Voir aussi

Close
Close