ActualitésAfrique

Des Nigérians s’en prennent aux boutiques et à des officiels sud-africains

A la suite violences xénophobes qui ont éclaté depuis dimanche en Afrique du Sud durant lesquelles cinq personnes au moins ont été tuées, des Nigérians ont riposté à Lagos, s’en prenant mercredi à des officiels sus-africains quelques heures après le saccage de magasins de marque du pays de Nelson Mandela.

«On a enregistré cinq meurtres» dans la région de Johannesburg, la principale ville du pays, selon un communiqué de la police qui a indiqué avoir déployé des renforts dans les «points chauds». «Le plus grand nombre» de victimes sont des Sud-Africains, a précisé le ministre sud-africain de la Police, Bheki Cele.

189 personnes ont été arrêtées, a annoncé mardi la police sud-africaine.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close