A la UneActualitésEconomie

Cimentiers et Etat du Sénégal : vers un bras de fer ?

Economie

CIMENT – Après l’augmentation du prix à la tonne du ciment opérée par les trois cimentiers du pays, le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) « a décidé par arrêté n°022533 du 17 octobre 2018 fixant les prix plafond du ciment », au blocage des prix du ciment à leurs niveaux antérieurs.

« Dans le souci constant de protéger le pouvoir d’achat des consommateurs », poursuit le texte.

 « En conséquence, toutes les cimenteries implantées au Sénégal sont invitées à se conformer aux nouvelles dispositions réglementaires en attendant les résultats des évaluations prévues par ses services. En tout état de cause, les services de la Direction du Commerce intérieur veilleront à l’application stricte de la réglementation », tranche le ministre Alioune Sarr.

Cette injonction pourrait rencontrer une opposition de taille si les cimentiers ne plus produire à coût perdant.

L’augmentation du prix de la tonne de ciment de l’ordre de 3500 francs CRA enregistré depuis quelques jours sur le marché chez les producteurs nationaux Sococim, Dangoté et avec 500 francs de moins chez les Ciments du Sahel, se justifiait par « l’augmentation du coût des intrants et du fuel sur les marchés internationaux, selon les producteurs ».

Reste à voir si les cimentiers vont abonder dans le sens de l’injonction ce d’autant qu’ils peuvent avancer la clause de la non-intervention de l’Etat sénégalais, par le fait que l’industrie du ciment, comme souvent ailleurs dans le monde, répond aux mêmes règles que n’importe quelle industrie, compte non tenu des taxes spéciales qui lui sont imposées en fonction des politiques sociales déclinées par l’Etat sénégalais.

Les cimentiers ne sont pas les seuls opérateurs à avoir augmenter le prix de leur production. Dans d’autres secteurs, des augmentations ont été constatées ce jeudi.

Maderpost

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close