A la UneActualitésSports

C’est fini pour les Lionnes

Sport

BASKET-BALL – Les Lionnes du basket se sont inclinées (48-63) mercredi à Tenerife contre les Espagnoles hôtes de la Coupe du monde et quittent donc le tournoi après avoir empoché la première victoire africaine en phase finale du mondial féminin.

Contrairement aux D’Tigers qui ont enchaîné contre les Grecques et enlevé un ticket historique des quarts de finale de la Coupe du monde en Espagne, les Lionnes vont rentrer à la maison, après avoir disputé un match de classement.

Les Sénégalaises vont se mordre les doigts. Elles ne devront s’en prendre qu’à elles mêmes, après avoir mené de six points (17-23) les vices championnes du monde et vices championnes olympiques et fait jeu égal à la pause (32-32).

Prises au piège du changement de jeu des Espagnoles au retour des vestiaires, les Lionnes qui avaient préparé des schifts conformément aux consignes données par le sélectionneur Cheikh Sarr, vont déjouer et seront incapable de répondre aux bourrasques de leurs adversaires. Elles seront surtout totalement désorganisées. Aussi bien en défense qu’en attaque.

En vingt minutes, elles réussiront la maladresse dans des phases de jeu pourtant favorables et n’inscriront que 16 points en 20 minutes. Une faillite individuelle puis collective alimentée par 18 pertes de balles. Des statistiques inacceptables à ce niveau de la compétition et des ratés incroyables en un contre zéro.

Pour dire les choses, les Lionnes sont retombées dans le travers du sport sénégalais. Incapables de concentration, de rigueur et d’organisation au point où le sélectionneur, désappointé et dégoûté, sera le premier à lâcher prise.

« J’ai demandé un temps mort pour vous dire que vous faites n’importe quoi, on ne peut perdre autant de ballon ». Le juron à la bouche, il disjoncte, avant de dire la mort dans l’âme dans un autre temps-mort « : « vous ne respectez plus rien, vous faites n’importe quoi ». La messe est dite.

Comme redouté, les Espagnoles s’envolent et enlèvent une victoire qui aurait pu être plus disputée si les Sénégalaises étaient restées dans le tempo.

Les Espagnoles, hôtes de la Coupe du monde, rencontreront les Canadiennes en quart de finale.

Maderpost

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Voir aussi

Close
Close