A la UneActualités

Accra veut un Eco flexible

Le communiqué du gouvernement ghanéen daté du 28 décembre 2019, soutenant prendre note de la décision prise le 21 décembre par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) de mettre fin à l’usage du Franc CFA au profit de l’Eco avec la monnaie commune de la CEDEAO devant entrer en vigueur en 2020, donne une information de taille en invitant à aller vers une monnaie avec un taux de change flexible.

ECO – « Par la même occasion, le Ghana appelle les autres États  membres à implémenter rapidement la décision de la CEDEAO d’aller vers une monnaie avec un taux de change flexible, une Banque Centrale Fédérale et d’autres critères de convergence afin d’arriver à l’objectif commun. »

«C’est une décision bienvenue que le Ghana applaudit chaleureusement», lit -on dans le communiqué qui voit dans cet élan un engagement en faveur de la monnaie commune et de l’intégration africaine.

Accra s’engage par la même occasion à faire le nécessaire pour rejoindre rapidement la nouvelle monnaie, l’Eco, de manière à éliminer les barrières monétaires et à réduire les coûts de transactions entre les pays membres, permettant de booster les activités économiques et d’améliorer le niveau de vie des populations.

A noter que les 8 pays de l’UEMOA évolueront dans un premier temps avec un Eco à parité fixe, en attendant l’arrivée des autres pays de la CEDEAO.S’il n’exprime pas une divergence en tant que tel avec Abidjan, le communiqué ghanéen évoque clairement l’Eco flexible tout en applaudissant la décision historique du 21 décembre 2019.

Maderpost

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close